SULTANAT D'OMAN, l'Arabie heureuse

un film HD écrit et réalisé par Evelyne et Alain Basset

Le Sultanat d’Oman est situé à l’extrémité sud-est de la péninsule Arabique. Navigateurs et marchands, les Omanais héritiers de Sindbad le marin ont sillonné l’Océan indien.

Depuis la prise de pouvoir du Sultan Qabus en 1970, le pays a su trouver un mode de développement soucieux de préserver une culture originale entre mer, montagne et désert.

Chaque recoin offre la quiétude, l’insolite et la bienveillance, à commencer par Mascate une petite capitale pimpante dont la corniche s’ouvre sur le poissonneux Golfe d’Oman.

Vers l’intérieur, aux confins des sables rouges, les marchés hebdomadaires sont l’occasion de croiser des bédouines qui marchandent des étoffes chatoyantes et des éleveurs négociant âprement leur cheptel de chèvres.

Mais l’essentiel des 3 millions d’habitants vit toujours dans les montagnes où sont blottis des oasis. Les biefs ancestraux conduisent l’eau précieuse vers des champs suspendus de roses ou de palmiers dattiers.

Tout au sud, les températures s’élèvent dans le désert du Roub al-Khali au dessus des 50°, mais avec la mousson d’été venue de l’Inde, les vallées reverdissent et les Omanais pique-niquent au pied des cascades.

Au souk de Salalah, les effluves de résines d’encens éloignent les mauvais esprits et parfument les dishdasha, longues tuniques blanches qui couvrent les hommes. Du coiffeur au tailleur, tous les services sont assurés par des travailleurs venus d’Asie mais le Sultanat d’Oman demeure un des rares coins de la planète où les poignées de dollars n’ont pas fait perdre leur âme à des adeptes d’un islam ibadite ouvert aux voyageurs curieux.

Bande annonce

Auteur(s)

Alain et Evelyne Basset parcourent le monde sans chercher à accumuler kilomètres et visas, mais pour s’imprégner de son humanité multiple et aller au-delà des apparences. Le Costa Rica, cette Suisse de l’Amérique latine, est pour eux l’occasion de plonger en toute quiétude dans un étonnant éden.